ITW #4 IT CONSULTIS: Comment monter une start-up à Shanghai ?

L’équipe MeetHarry a remporté le prix coup de cœur du concours Digiprize accompagné d’un voyage à Shanghai à la rencontre d’entrepreneurs français (documenté sur ce blog) !

 

Shanghai Bund View
Mathilde nous présente Pudong, le quartier d’affaires de Shanghai

 

La semaine dernière nous avons rencontré Thomas Guillemaud, ESSCA 2006-2011 (Master Entrepreneuriat).

Thomas a cofondé avec 2 associés français la société IT Consultis il y a 3 ans. IT Consultis est une agence web (design, développement web et conseil) spécialisée dans l’accompagnement de marques en Chine. Ses bureaux sont situés dans l’ancienne concession française.  Il nous a présenté à l’équipe, en pleine expansion, et nous a donné de nombreux conseils pour entreprendre en Chine.

Thomas Guillemaud IT Consultis ESSCA

1) Présente toi et ton entreprise

 

Je m’appelle Thomas GUILLEMAUD et je suis l’un des cofondateurs d’IT Consultis. Depuis tout jeune, j’ai toujours été passionné de technologies et particulièrement de web. Après une formation de digital business en Finlande puis d’un Master entrepreneuriat à l’ESSCA, j’ai rejoint Yoan et Aurélien pour l’aventure IT Consultis début 2011. Aujourd’hui, j’occupe le rôle de Directeur Opérationnel (COO) au sein de l’équipe. Mon rôle est d’être le pivot entre les différents corps de l’entreprise et de m’assurer de leur bon fonctionnement. J’occupe dans le même temps une responsabilité auprès de notre clientèle en accompagnant la gestion de plusieurs projets stratégique pour l’entreprise.

 

IT Consultis est une société fondée à Shanghai en 2011. Notre gamme de services s’organise en trois pôles : design, développement et conseil. Au cours de nos trois ans d’existence, nous avons réalisé près de 200 projets.  Nous sommes spécialisés dans les développements utilisant les technologies Magento (e-commerce), Drupal & WordPress. Nous sommes donc éditeurs de sites internet utilisant des technologies open source.

 

Notre équipe compte maintenant 18 employés représentant 9 nationalités différentes. Cette diversité dans les origines de l’équipe permet d’évoluer plus aisément dans un contexte international. De plus, nous sommes capables d’accompagner nos clients dans des problématiques d’adaptation à un marché lointain : vers la Chine ou depuis la Chine.

Nos clients appartiennent à de très nombreuses industries: agences gouvernementales, Luxe, Mode, Groupes industriels, agences événementielles…

 

2) Quels sont les 3 conseils que tu donnerai à un entrepreneur qui veut s’installer a Shanghai ?

Si je dois formuler trois conseils à des entrepreneurs souhaitant démarrer une aventure à Shanghai, voici ceux que je donnerai:

 

1— Être patient

Monter un projet en Chine n’est pas si simple et prend du temps, ne serait-ce que pour montrer la structure légale d’une entreprise. Il faut en effet compter pas loin de 6 mois pour lancer une WOFE. Heureusement, il est toléré de commencer (gentiment) son activité pendant cette période. Même l’activité lancée, il faut conserver une patience importante face au délai que peut prendre l’obtention d’information ou de papiers. Finalement, rien d’anormal pour un français habitué aux tribulations de l’administration !

 

2— Être ouvert

La culture locale est bien différente de notre culture occidentale. Il est important de se remettre en question et de s’adapter aux coutumes locales plutôt que de tenter d’imposer notre vision. Cela permet de s’ouvrir à de nouvelles méthodes de management. Ainsi le concept de la face  est primordial pour avoir de bonnes relations interpersonnelles. Par exemple, hors de question de faire un reproche à un collaborateur en face de ses collègues.

 

3— Agrandir son réseau

Ce conseil n’est pas exclusif à une implantation à Shanghai, mais relève d’une importance toute particulière. Il est important à Shanghai de toujours chérir son Guanxi. En effet, de par la vitesse des affaires et des rencontres à Shanghai il est important d’être la première personne à qui va penser chaque acteur du marché. Rien de tel qu’une industrie au complet pour pousser ses propres services.